Quelques heures après le scandale de la suppression de Zuck, Facebook annonce une nouvelle fonctionnalité non envoyée

Il y a quelques heures, Facebook avait admis que Mark Zuckerberg s'était doté de pouvoirs spéciaux pour supprimer les anciens messages Facebook des boîtes de réception des destinataires, une fonctionnalité non disponible pour les utilisateurs ordinaires de Facebook. Maintenant, par une coïncidence remarquable, la société a déclaré à Josh Constine de Techcrunch qu’elle travaillait sur une fonctionnalité permettant à tout utilisateur de ne pas envoyer de messages. La fonctionnalité sera disponible dans "plusieurs mois", a déclaré Facebook.

"Jusqu'à ce que la fonctionnalité d'annulation soit envoyée à tout le monde, Facebook dit qu'il ne renverra ni ne rétractera plus les messages de Zuckerberg", écrit Constine. Rien n'indique cependant que Facebook tentera de restaurer les messages Zuckerberg déjà supprimés.

Cela semble être un effort pour atténuer l'indignation de Zuckerberg en se donnant des pouvoirs spéciaux sur la plate-forme qui ne sont pas disponibles pour les utilisateurs ordinaires. Mais Constine rapporte que Facebook "n'a pas finalisé le fonctionnement exact de la fonctionnalité d'annulation".

En effet, il n’est pas clair si la nouvelle fonctionnalité de non-envoi de Facebook permettra aux utilisateurs ordinaires d’effectuer le type de suppressions unilatérales et rétroactives effectuées par Zuckeberg. Facebook envisage d'ajouter un "minuteur d'expiration" aux messages - une fonctionnalité disponible dans la fonctionnalité "conversations secrètes" de Facebook.

Mais ce minuteur d’expiration sert à marquer les nouveaux messages en vue de leur suppression. Il ne semble pas permettre la suppression rétroactive de messages vieux de plusieurs années.

"N'oubliez pas que la suppression d'un message ou d'une conversation de votre appareil ne le supprimera pas de l'appareil de votre ami", indique la page Facebook pour les conversations secrètes. "Vous ne pouvez pas supprimer les messages envoyés ou reçus du périphérique de quelqu'un d'autre."