Elon Musk a raccroché au chef du NTSB au cours d'une conversation téléphonique sur la question de l'enquête sur l'accident de Tesla

Le 11 avril, Robert Sumwalt, président du National Transportation Safety Board, a appelé Elon Musk, directeur général de Tesla, pour l'informer que l'agence fédérale prenait la décision inhabituelle de retirer l'entreprise de son enquête sur l'accident fatal de Tesla X en mars 2018 en Californie. .

Maintenant, commeBloomberg Selon Sumwalt, Musk a mis fin brusquement à l'appel, selon les propos tenus par le responsable de la sécurité avant le dîner de jeudi du Chapitre régional de l'Atlantique de la Société des enquêteurs de la sécurité aérienne de la Société des enquêteurs de la sécurité aérienne.

"Le meilleur que je me souvienne, il nous a raccroché au nez", a déclaré Sumwalt.

Dans un court courrier électronique envoyé à Ars, Christopher T. O'Neil, chef des relations avec les médias du NTSB, a confirmé Bloomberg description de l'appel.

"Le compte-rendu des remarques du président est exact", a écrit O'Neil.

Pendant ce temps, un porte-parole de Tesla a refusé de commenter.

Le 12 avril, le NTSB a officiellement destitué Tesla de l'enquête.

"Le NTSB a pris cette mesure parce que Tesla a violé l'accord de parti en publiant des informations d'enquête avant leur vérification et leur confirmation par le NTSB", a écrit l'agence. "Ces informations incomplètes sont souvent à l'origine de spéculations et d'hypothèses fausses sur la cause probable d'un accident, ce qui nuit au processus d'enquête et au public voyageur."

De son côté, Tesla a déclaré, en fait, qu'il s'était retiré avant d'être mis à l'écart de l'enquête.

Un porte-parole a même déclaré que le NTSB était "plus préoccupé par les gros titres de la presse que par la promotion de la sécurité".

Le NTSB a exprimé sa frustration après que Tesla ait publié un article de blog le 30 mars qui blâmait essentiellement l'homme au volant, Walter Huang.

Cependant, la famille de Huang a déclaré à la chaîne de télévision locale ABC 7 qu'avant le crash, le 23 mars, Huang avait emmené sa voiture chez le concessionnaire Tesla pour se plaindre de problèmes de pilote automatique. Mais Tesla dit qu'il n'a aucune trace de cela.

Elon Musk n'a pas immédiatement répondu à la demande de commentaire d'Ars vendredi après-midi.