Le double démarrage de Windows ne semble plus probable sur Pixelbooks

Il y a un peu moins d'un an, certains signes indiquaient que Google modifiait le micrologiciel de son ordinateur portable Pixelbook pour permettre le double amorçage sous Windows 10. Le micrologiciel a été mis à jour pour permettre au Pixelbook de démarrer dans un "système d'exploitation alternatif" (mode "AltOS" ). Le travail comprenait des références au Kit de certification matérielle Windows (WHCK) et au Kit de laboratoire matériel Windows (HLK), les frameworks de test de Microsoft pour Windows 8.1 et Windows 10, respectivement.

Google semble maintenant avoir abandonné cet effort. Un redditor appelé crosfrog a remarqué que le mode AltOs était désormais obsolète (via Android Police). Les Pixelbooks ne seront finalement que pour Chrome OS.

Le travail à double démarrage était en cours sous le nom de Project Campfire. Il semble que peu de travail de développement ait été réalisé sur Project Campfire depuis décembre dernier. Cela suggère que Google a en fait décidé de ne pas s'embêter avec le double démarrage plusieurs mois auparavant.

À certains égards, Project Campfire a souligné à quel point Pixelbooks est étrange. Les Pixelbooks sont presque uniquement bien spécifiés et bien construits par rapport aux autres Chromebooks, et ils disposent du stockage et de la puissance de calcul nécessaires pour exécuter Windows confortablement. En général, les autres Chromebooks n’ont tout simplement pas l’espace de stockage nécessaire pour pouvoir exécuter Windows avec Chrome OS. En tant que tel, il ne s'agissait pas d'un développement qui ferait beaucoup pour la communauté plus large de Chrome OS. De même, il n’est pas vraiment clair que Project Campfire ferait beaucoup pour Google, car il est peu probable que la société s'intéresse beaucoup aux gens qui achètent un Pixelbook uniquement pour faire fonctionner un système d’exploitation autre que Google.